Rencontre : Lahouari Addi et Tahar Khalfoune

Lahouari Addi est sociologue et politologue, docteur d’Etat à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris en 1987. Il a été professeur de sociologie à l’Université d’Oran (Algérie) puis à Sciences Po Lyon, Université de Lyon, dont il est professeur émérite. Depuis quelques années, il vit aux USA, où il est chercheur associé à Georgetown University. Théoricien reconnu de la « régression féconde » appuyée sur le modèle tunisien où les islamistes au pouvoir sont obligés de tenir compte des réalités de la société et de l’Etat, il a commis de nombreux ouvrages et articles sur l’islamisme et la transition vers la démocratie. Son dernier livre est Radical Arab Nationalism and Political Islam (Georgetown University Press, 2017). Professeur et/ou chercheur invité dans de nombreuses universités, il a été notamment résident de l’Institut d’Etudes Avancées de Princeton en 2002-2003. Il a été élu comme co-titulaire de la chaire AUF / IMéRA sur « Transformations Structurelles et Dynamiques Institutionnelles en Francophonie » du 9 septembre 2019 au 7 février 2020 avec le projet de recherche : Les ressources naturelles entre usage politique et exigence économique.

http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?…

Tahar Khalfoune : Docteur en droit (Lyon 3, 2003). Enseignant à l’IUT de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (en 2004).

https://www.librairiecharlemagne.com/…

Iness Mezel, au-delà des frontières !

A la fois africaine (père kabyle, berbère d’Algérie) et européenne (mère franco-italienne), Iness nous révèle, grâce à la richesse de sa voix chargée d’émotions, les secrets d’une Afrique berbère, urbaine, aux fortes impressions afro jazz. Libérée de ses traditions, elle y incarne un état d’esprit et un style, résolument modernes et ouverts sur le monde. Après des études musicales classiques aux côtés de : Nicole Maison, pour le chant lyrique baroque – Sara Lazarus, pour l’improvisation jazz – Elik Tara pour le chant africain, et Tamia pour le chant contemporain, Iness Mezel oriente son travail de composition vers l’ouverture de l’espace harmonique (la gamme pentatonique étant souvent utilisée en musique traditionnelle berbère), opte pour une conception poly rythmique des arrangements, et engage la musique berbère vers des horizons inédits. Le 5 septembre 1998 fut un véritable triomphe pour INESS MEZEL : la remise des trophées « Koras All Africa Music Awards » (Présidents du jury 1998 : Angélique KIDJO et Ray LEMA), retransmise à la télévision, en direct de Johannesburg et regardée par plus de 350 millions de téléspectateurs, la consacre comme: – Meilleure Chanteuse d’Afrique – Meilleure Artiste d’Afrique du Nord

Source : http://www.africultures.com/php/?nav=...

Rencontre avec Kim Thuy (écrivaine vietnamienne)

Née au Vietnam, Kim Thúy est arrivée au Québec à l’âge de 10 ans. Elle a été couturière, interprète, avocate et restauratrice. Elle vit à Montréal et se consacre à l’écriture. Son premier livre, Ru, a été vendu à plus de 80 000 exemplaires au Québec et connaît un succès international, avec des traductions en 15 pays.